A propos

Nous c’est Sylvain et Salomé, le énième couple d’amoureux qui va entamer un « Tour du Monde ».

Sylvain et Salomé

Avant de nous présenter comme il se doit, nous souhaitons apporter quelques précisions :

  • Salomé déteste le terme « Tour du Monde » ! Quand tes potes, ta famille, tes collègues, et tous les autres te disent « Alors ça y est vous partez en tour du monde ? », parfois suivi d’un petit regard narquois, ça a le don de l’horripiler. « Nan mais vous croyez qu’on se prend pour Jules Verne ou quoi ? » Bref, nous insistons sur le fait que l’on fait une parenthèse d’un an pour voyager, nous retrouver et prendre du temps pour nous. Ça sera aussi l’occasion de faire le point sur l’avenir. Cela dit, dans le reste du blog, on emploiera l’expression « Tour du Monde » souvent pour être mieux référencé par Google #pragmatisme
  • Ok, on n’est pas très original avec notre « Tour du Monde » … alors on a cherché un point qui pouvait nous différencier des autres couples qui se sont lancés dans ce type d’aventure. Après une étude approfondie de leur profil nous avons dû nous rendre à l’évidence : ON EST VIEUX ! Et oui, du haut de nos 31 et 33 ans au départ, on s’est rendu compte qu’on dépasse la moyenne d’âge des voyageurs. Alors certes c’est nul, mais c’est notre truc 😊.Papy et Mamy en Tour du Monde

Et pour ne pas être original jusqu’au bout (à part notre grand âge), on va faire le classique Sylvain décrit par Salomé et vice-versa… oh et puis non, Salomé a trop peur que Sylvain ne raconte n’importe quoi à son sujet.

Le portrait de Salomé… par Salomé

« Quelques trucs à savoir en vrac à mon sujet : j’adore lire mais je n’ai pas le temps, je nage 2km par semaine, je compte mes calories et je me demande pourquoi, j’aime les apéros et le fromage qui pue…

Je bouffe de la série en grosse quantité… c’est peut-être pour ça que je n’ai pas le temps de lire et quand je ne voyage pas pendant une trop longue période, je dépéris comme une vieille plante verte en manque d’eau… Il est donc temps de partir !

Mes attentes vis-à-vis de ce voyage : arrêter des stresser pour un rien, apprendre à relativiser, prendre le temps de lire et d’écrire et réaliser mon rêve de gosse. Et oui, ce périple j’en rêve depuis que je suis gamine. Autant dire qu’à même pas 2 mois du départ j’ai du mal à tenir en place !  »

Le portrait de Sylvain… par Sylvain