La Boucle Sud de Salta en 4 Jours


Argentine / lundi, mai 20th, 2019

Après la découverte de la fabuleuse région du nord de la ville il est temps que l’on s’attaque à la célèbre boucle sud de Salta. Changement de décor et d’ambiance mais toujours autant d’émerveillement au programme. Suivez-nous pour 4 jours de road trip au sud de Salta.

Jour 1 : Coup de Cœur à Cabra Corral

Après une longue journée de route depuis le nord de la région nous sommes arrivés à Cabra Corral la veille vers 19H.

Méconnu des touristes, ce petit hameau se situe au bord d’un lac enchanteur à une dizaine de kilomètres de Coronel Moldes. Il faut donc « sortir » de la boucle pour découvrir ce petit écrin de nature préservé.

Notre petit hôtel offre une vue imprenable sur le lac et nous savourons un calme que nous n’avions plus rencontré depuis quelques temps. Ici, le temps semble s’être arrêté.

Salomé assise au bord du lac de Cabra Corral
Zeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeen

On se sent si bien ici que nous décidons de changer nos plans et de rester une nuit supplémentaire dans ce petit coin de paradis. Il faut savoir se faire plaisir de temps en temps. ^^

Notre premier jour de boucle se résume donc à promenade le long du lac, lecture, blog et empanadas.

Gif animé d'une personne sautant à l'élastique au bord du lac de Cabra Corral
Pendant la promenade, on a aperçu du saut à l’élastique. Cool mais pas assez zen pour nous.

Jour 2 : de Cabra Corral à Cafayate via la Yesera

Aujourd’hui nous quittons Cabra Corral après une journée de repos bien méritée. Nous prenons la direction du sud via la route 68 qui nous offre quelques panoramas époustouflants. Nous retiendrons notamment la Garganta del Diablo (et oui encore une) et Las Tres Cruces.

Vue sur les bords verts d'un fleuve à Las Tres Cruces
Vue depuis Las Tres Cruces

La Yesera

28 km avant d’arriver à Cafayate un petit sentier part du bord de la route et sillonne le long d’un cadre magnifique. Nous profitons de la balade pour en prendre plein la vue.

Salomé marche dans La Yesera

Parfois nous suivons le sentier bien sagement… et parfois on grimpe sur des rochers pour profiter d’un encore plus beau panorama.

La Biquette admire le point de vue de la Yesera
Un gros rocher ressemblant à un énorme vaisseau qui se serait écrasé dans la plaine de La Yesera
On dirait les vestiges d’un vaisseau de Star Wars

Nous sommes en train de démarrer pour rejoindre Cafayate quand Nina et Chloé nous demandent s’il est possible qu’on les dépose. Ça tombe bien on va au même endroit. Arrivés à Cafayate nous avons tous très envie de goûter aux célèbres vins de la région.

Gif animé de vin étant versé indéfiniment dans un verre

Visite d’une bodega et dégustation

Aussitôt dit, aussitôt fait, nous voilà à la Bodega Nanni qui propose une visite guidée et une dégustation.

On découvre notamment le fameux Torrontés, un vin blanc doux ou sec selon la méthode de vinification, issu du cépage du même nom et que l’on ne trouve quasiment que dans la région sud de Salta. Le Torrontés s’épanouit particulièrement bien dans les régions de haute altitude au climat aride d’où le fait qu’il soit la star de Cafayate.

Dégustation de vin à la Bodega Nanni

On apprécie tellement ce petit vin blanc qu’on repart avec une bouteille. C’est accompagné d’une bonne tortilla au fromage qu’on le déguste avec Nina et Chloé sur la terrasse de leur auberge pour finir la journée en beauté.

Chloé, Nina et Salomé dégustent des tortillas et du Torrontés à table
Chloé, Nina et Salomé arrosent les tortillas de Torrontés

Jour 3 : De Cafayate à Molinos par la Route 40

Aujourd’hui nous décidons de remonter vers le nord en empruntant la route 40… Enfin « route » si on veut. ^^ Mais avant de remonter en voiture nous avons une dernière chose à faire à Cafayate.

Cabras de Cafayate

À 2 km du village, au bout d’un petit chemin tout mignon se trouve une chèvrerie qui propose une visite guidée et une dégustation de fromage. Il ne nous en faut pas plus pour que l’on enfile nos claquettes et qu’on aille y faire un tour.

La Biquette se tient sur l'enseigne de la ferme Cabras de Cafayate

La visite guidée est uniquement en espagnol. On zappe donc cette partie. Toutefois on peut aller voir les biquettes dans leur enclos par nous-même. Vous connaissez notre amour pour les petites chèvres !

Une chèvre nous regarde depuis son enclos dans la ferme Cabras de Cafayate

Après avoir rendu visite aux animaux, nous passons aux choses sérieuses : la dégustation. Nous testons notamment un fromage de chèvre nature et un fromage de chèvre aromatisé à l’ail et au basilique. Nos dégustons également un excellent fromage mi-chèvre mi-vache qui a un goût de comté (sans déconner) et on termine par un fromage bien local au piment.

On the road again !

Après avoir satisfait nos papilles, nous nous attaquons à une portion de route bien chaotique. Cette partie de la mythique route 40 (traversant le pays du Nord au Sud) est en fait une piste.

Route poussiéreuse de la Quebrada de la Flecha

Il nous faudra 2h30 pour parcourir les 113km qui nous séparent de Molinos, notre point de chute pour la nuit. Heureusement les paysages de la Quebrada de la Flecha récompensent bien largement l’effort.

Soirée caaaaalme à Molinos

Nous arrivons à Molinos dans l’après-midi. Nous nous installons sur la terrasse de notre petite auberge. Ici aussi le silence est roi… et ça fait du bien après l’agitation de Cafayate.

La nuit tombe et nos estomacs commencent à se manifester. Sauf que manger à 19H30 à Molinos c’est pas simple. En gros, on repère 2 restaus. L’un a l’air complètement fermé tandis qu’on nous dit que l’autre ouvre à 20H30. Qu’à cela ne tienne, on achète des cacahuètes et des bières et on prend l’apéro sur la place du village.

Retour au restau à 20H30 pétante… toujours fermé, pas de lumière, personne en vue. On abandonne.

Heureusement sur le chemin du retour on tombe sur une petite mamy qui nous prépare de délicieuses empanadas. Au moins on ne se couche pas avec l’estomac vide.

On ne sait toujours pas à quelle heure les gens mangent à Molinos mais dîner à 22H30, sans façon.

Jour 4 : Retour à Salta via Cachi et le Parc National de Los Cardones

C’est aujourd’hui que s’achève notre découverte de la boucle sud de Salta. Nous rejoignons Cachi par la dernière portion de route 40, encore et toujours de la piste.

À partir de Cachi nous rejoignons la route nationale 33, asphaltée cette fois-ci. Nous traversons le parc national de Los Cardones et d’autres paysages tout aussi époustouflants les uns que les autres.

Une route toute droite à travers le paysage désertique du parc national de Los Cardones
Montagnes enneigées au loin dans le parc de Los Cardones

La diversité des paysages est assez dingue entre Molinos et Salta : grandes étendues désertiques parsemées de cactus, montagnes abruptes faisant penser aux Pyrénées, portions de campagne verdoyante… les kilomètres se suivent mais ne se ressemblent pas.

Des routes sinueuses parcourent les montagnes vertes vers le sud de Salta

Épilogue

Arrivés à Salta, nous allons faire quelques courses chez Carrefour en prévision de notre trajet en bus de nuit le soir même.

Nous garons ensuite la voiture au centre-ville et profitons du temps qu’il nous reste pour visiter le musée archéologique de haute montagne que l’on nous a vivement recommandé à deux reprises.

Enfin, on déguste une bonne glace Grido sur la place du 9 Juillet face à la Cathédrale de Salta.

Deux boules de glace couvertes de chocolat
La glace au Dulce de Leche, irrésistible !
La cathédrale de Salta avec sa façade rose et blanche

Il est déjà temps de rendre la voiture. Rapide état des lieux avec Sergio, serrage de main toussa toussa et on file prendre notre bus pour notre prochaine étape.

On vous donne rendez-vous très bientôt à Córdoba, 2ème plus grande ville du pays, cité étudiante ultra dynamique et résolument axée sur la culture et la modernité.

Infos Pratiques Boucle Sud de Salta

Où louer une voiture à Salta ?

Das Rent a Car (joignable via WhatsApp au +54 9 387 440 3852) : Sergio vous loue une petite bagnole pas chère en un clin d’œil. En prime il offre tout un tas de conseils utiles avant le départ. Ses voitures ne sont pas de première jeunesse mais vu l’état des routes, c’est pas plus mal. ^^

Attention, Das Rent a Car est un peu mal placé sur Google Maps. Le local se situe en face de Nordic Travel dans la Galeria Buenos Aires près de l’entrée à gauche (voir carte ci-dessous). Si besoin, beaucoup d’autres entreprises de location de voiture se situent dans cette galerie marchande ainsi que dans la suivante dans cette même rue.

Emplacement sur la carte de Das Rent a Car

En cas de panne il est très réactif. Nous avons croisé un couple de français, Boris et Cindy, qui sont tombés en panne à Humauaca. Ils ont contacté Sergio qui a aussitôt envoyé quelqu’un à leur hôtel avec une voiture de remplacement sans frais supplémentaires.

Nous sommes tombés en rade de batterie (on a oublié d’éteindre les phares #grosmalins). Nous avions donc besoin d’un code pour réactiver l’auto-radio. En quelques messages WhatsApp nous avions le code et le problème a été réglé.

Pour une Chevrolet Classique essence (très peu gourmande en carburant) nous avons payé 1500 ARS par jour pendant 8 jours (30€ / jour)*.

On peut tout à fait réserver la voiture pour 7 jours et prolonger sa location en cours de route en prévenant Sergio via WhatsApp 24H à l’avance.

Bref, simple, efficace et économique.

*Prix indicatif valable en Avril 2019

Où dormir sur la boucle sud de Salta ?

À Cabra Corral

Terrazas del Lago : une belle petite pension soignée et bien tenue dans un cadre magnifique. Chambres spacieuses avec vue sur le lac. L’auberge fait aussi restaurant. Bonne nourriture à prix correct. Quelques locaux y viennent juste pour manger ce qui est bon signe. Petit plus : on peut y manger du poisson. À la plancha, un régal !

Une bouteille de bière et des empanadas posés sur une table devant le lac de Cabra Corral
Bonne bouffe, bon cadre. On est content !

À Cafayate

Hostel Lo de Chichi : une auberge de jeunesse agréable et relativement bien tenue. Grandes chambres et sanitaires communs corrects avec eau chaude. Au petit déj’ c’est pain beurre confiture et Dulce de Leche à volonté !!! De quoi se caler pour une bonne partie de la journée. L’auberge dispose également d’un agréable jardin. L’accueil est super sympa.

À Molinos

Hospedaje Las Tinajas : une petite pension familiale propre et bien tenue. Chambres petites mais confortables avec ou sans salle de bain privative. Malheureusement, l’auberge ne propose pas de petit déjeuner mais à part ça, rien à redire.

Où manger sur la boucle sud de Salta ?

À Cabra Corral

Terrazas del Lago : tout est dit plus haut. On recommande surtout le Quesillo de Cabra con miel en dessert !

Une assiette de quesillo avec du miel à Cabra Corral
Jeune fromage de chèvre au miel. Jouissif !

À Cafayate

El Hornito : ici l’empanadas c’est un business ! Des grandes fournées sortent régulièrement des fours posés à l’entrée du restau. La grande salle résonne des rires et discussions des habitués. Pour un peu plus de calme une petite salle attenante permet d’observer toute cette activité tout en dégustant des bonnes empanadas ou un ragout de chèvre le tout arrosé d’une Salta Negra bien fraîche.

Images d'un four dans la rue et d'une assiette d'empanadas à El Hornito

À Molinos

El Rincon del Empanadas : c’est juste une petite mamy qui prépare des empanadas à tomber dans sa cuisine.

Un bol de six belles empanadas avec de la sauce à la tomate à côté chez El Rincon del Empanadas

Quelques tables à l’intérieur, une ou deux autres à l’extérieur et voilà. Pratique quand rien n’est ouvert dans ce petit village. Elle propose aussi le petit déjeuner le matin, un peu léger à notre goût mais ça dépanne avant de reprendre la route.

Prix des activités sur la boucle sud de Salta*

  • Visite guidée et dégustation à la Bodega Nanni à Cafayate : Gratuit pour le tour et 100 ARS / personne pour la dégustation de 5 vins.
  • Visite guidée et dégustation de fromage à Cabras de Cafayate : 50 ARS / personne pour la visite guidée (uniquement en espagnol). Dégustation gratuite.

*L’ensemble de ces tarifs sont valables en Avril 2019 et sont soumis à une forte fluctuation due à l’inflation galopante en Argentine.

Alors ça donne envie, pas vrai ? On vous souhaite un bon road trip et on vous dit à très vite à Córdoba. 😉

Facebook
Twitter
Pinterest

5 réponses à « La Boucle Sud de Salta en 4 Jours »

  1. Ai-je bien lu ?
    « Il faut savoir se faire plaisir de temps en temps. »
    « … une journée de repos bien méritée. »
    « … nous savourons un calme que nous n’avions plus rencontré depuis quelques temps ».
    Et puis quoi encore !!!
    Souhaitez-vous nous tirer une larme sur votre la dure condition de votre stakhanovisme ?

    La position Zeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeen de Biquette illustre spectaculairement le haut degré d’avancement de la convertie au bouddhisme.

    Avez-vous conçu votre itinéraire pour ne quitter que rarement le grandiose ?

    Mini-Biquette en ermite du désert perchée sur le squelette d’une ronce est aussi convaincante que sa gouroue de maîtresse-zen.

    La photo et la vidéo de la Quebrada de la Flecha sont particulièrement saisissantes !

    Effet graphique magistral de la route nationale 33 dans le parc national de Los Cardones !

    « Toussa, toussa », je constate vos remarquables progrès en espagnol !
    Les miens se contentent délicieusement de ¡Viva Salta!

  2. C’est vrai que satisfaire vos papilles est une condition de survie, et on comprend que la contemplation de ces splendides paysages désertiques suscite soif et appétit. L’habituel défilé de photos gastronomiques nous rassure heureusement très vite. En fait, la vocation réelle de cette gigantesque balade est, en fait, gustative.
    Sacrés frenchies !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *