Un Ryokan au Japon : Testé et Approuvé


Japon / samedi, avril 27th, 2019

Avant d’aller découvrir les merveilles culturelles de Nikko, nous avons décidé de profiter de cette escapade à la campagne pour passer la soirée dans un ryokan. Une expérience fantastique !

Comment se Rendre au Ryokan Minshuku Fukufuji ?

Il y a quelques jours, nos hôtes nous ont envoyé un mail contenant les indications pour se rendre au ryokan qui se trouve à une trentaine de kilomètres de Nikko, perdu au milieu de la montagne.

1ère étape pour rejoindre ce petit havre de paix : rejoindre la gare de Kinugawa Onsen. Ça tombe bien, cette zone est couverte par le Pass Nikko. De là nous avons juste le temps d’acheter de quoi grignoter dans l’épicerie face à la gare avant de monter dans un petit bus local en direction du village de Ieyasu.

Dans le bus nous faisons la connaissance de Camilla, une touriste Italienne qui se rend elle aussi au ryokan. Il faut dire qu’à part pour aller à ce ryokan, les touristes n’ont pas vraiment de raison de se retrouver dans ce bus. ^^

Le trajet d’une heure environ nous met directement dans l’ambiance. On est désormais bien loin de l’atmosphère survoltée de Tokyo. Le bus évolue lentement sur une petite route de montagne entre lacs et rivières. Magnifique !

. Le bus évolue lentement sur une petite route de montagne entre lacs et rivières. Magnifique !

Un lac bleu turquoise entouré de montagnes aperçu depuis le bus qui nous emmène au ryokan

Le bus ne monte pas jusqu’à Ieyasu mais il nous dépose au bord de la route où le propriétaire du ryokan nous attend en voiture. 5 minutes de route supplémentaires sont nécessaires pour atteindre le hameau.

Balade Enneigée et Onsen Bien Chaud

À peine arrivés, nous sommes pris en charge par Mi-Chan, notre adorable hôtesse. Elle nous souhaite la bienvenue, nous accompagne à nos chambres, nous sert le thé et nous indique bien sûr où se trouve le onsen !

Notre hôte nous sert le thé dans notre chambre, le plateau posé sur les tatamis

Il n’est pas trop tard lorsque nous sommes installés. Nous décidons donc de faire une petite balade dans les alentours histoire d’apprécier d’autant plus la session onsen.

Alors qu’à Tokyo nous avons eu quelques belles journées printanières, à Ieyasu c’est encore l’hiver. Il reste même quelques plaques de neiges de-ci de-là. Nous qui pensions ne pas voir de neige du tout cette année !

Sylvain et Salomé en selfie devant de la neige dans la forêt près du ryokan
C’est quoi ce truc blanc et froid ?!

De retour au ryokan, on a tout juste le temps de se plonger dans l’eau bien chaude du onsen et d’enfiler nos yukata qu’il est déjà l’heure de dîner. Et oui, au Japon c’est un peu comme en Allemagne : on mange à 18H00. ^^

Les douches et le grand bain du onsen, vus à travers de la vapeur
Principe du onsen: on prend sa douche assis sur un tabouret et ensuite on se plonge dans l’eau (très) chaude du grand bain en mode homard dans la casserole

À la Découverte de La Gastronomie Japonaise

Traditionnellement, une nuit dans un ryokan inclut un dîner et un petit déjeuner traditionnel japonais. En faisant quelques recherches sur internet, on s’est rendu compte que la qualité de la prestation pouvait être bien inégale selon l’établissement. Toutefois vu les avis postés sur le ryokan Minshuku Fukufuji, on ne se fait pas trop de soucis.

À juste titre d’ailleurs, puisque le repas que nous a préparé Mi-Chan est sûrement l’un des meilleurs souvenirs gustatifs de tout notre voyage… si ce n’est LE meilleur.

Salomé, Sylvain et Antoine assis près d'un petit foyer avec de nombreuses brochettes plantées autour
À table tatamis !

Imaginez toute la finesse et la saveur de la cuisine traditionnelle Japonaise, intégrez cela dans un cadre ultra authentique et saupoudrez de la prévenance et de la gentillesse de notre hôtesse.

Les plats s’enchainent : soba froide, soupe miso, brochettes japonaises, sashimi de cerf… le tout arrosé d’un bon saké chaud. Tous les mets sont plus succulents les uns que les autres. On en salive encore.

De nombreuses brochettes sont plantées dans du sable au centre duquel se trouve un petit brasier
Du saké (dans les bambous), du maïs, de la viande, du poisson et même un petit lézard grillé !
Un morceau de cerf cru au centre d'une assiette
Le sashimi de cerf. Goûtu !!

Nuit au Ryokan : Futon et Tatami

Dans un ryokan, on dort sur un futon posé à même le tatami… comme les vrais quoi !

Notre chambre qui avant le repas était aménagée en petit salon, s’est miraculeusement transformé en chambre à coucher à notre retour. Nos hôtes ont en effet installé les futons qui nous serviront de lit pour la nuit.

Un futon est posé sur les tatamis de la chambre
Quand simple et cozy font des bébés, ça donne une petite chambre japonaise

Direction Nikko

Nous nous réveillons tôt aujourd’hui pour aller visiter Nikko et ses fabuleux temples et sanctuaires.

Le bus pour Kinugawa Onsen part à 8H13. Nous avons donc juste le temps de déguster un savoureux petit déjeuner Japonais, de boire un café dans la salle karaoké surréaliste de Mi-Chan, de prendre un petit polaroid souvenir et nous voilà dans le bus.

Un plateau rempli de différents petits plats: poisson, oeuf et bacon, riz, etc.
Petit déjeuner traditionnel japonais, et oui avec du poisson !
Photo polaroid où figurent Antoine, Sylvain, Salomé et le petit fils de l'hôte
Et voilà, on sera immortalisé sur son mur !

De la gare de Kinugawa Onsen, il nous suffit de prendre un train pour la gare de Tobu Nikko. Une fois arrivés, nous déposons nos sacs en consigne. Véritable point positif au Japon : il y a des consignes partout. C’est donc très pratique d’y déposer son gros backpack pour une journée de visite.

Après cette belle expérience en ryokan, nous nous attaquons à la visite de Nikko. On vous raconte tout ça très vite dans notre prochain article « Nikko : Temple et Nature ».

Pour optimiser votre expérience voici quelques infos pratiques :

Comment réserver une nuit au ryokan Minshuku Fukufuji ?

C’est très simple ! Nous avons trouvé cet établissement sur Booking.com. Pour ceux qui lisent le Japonais, ils ont aussi un site web : https://fukufuji.jp/

Pour une recherche plus exhaustive, rendez-vous sur l’excellent site officiel des ryokan au Japon.

Quel est le prix d’une nuit au ryokan Minshuku Fukufuji ?

On est loin des prix des petits bungalows du Laos à 5€ la nuit, on en convient mais c’est pas non plus la même prestation. ^^

Pour une nuit au ryokan Minshuku Fukufuji nous avons payé 17900 yens (143€) pour 2 personnes. Ce tarif inclut la chambre double, le dîner, le petit déjeuner et la taxe de séjour.

Gif animé de billets étant comptés

On espère que ces infos vous seront utiles pour organiser votre séjour dans un ryokan et on vous souhaite la meilleure expérience possible. 😉

Facebook
Twitter
Pinterest

5 réponses à « Un Ryokan au Japon : Testé et Approuvé »

  1. Un ryokan doit certainement avoir une dimension spirituelle !la détente et l’amabilité de l’hôtesse ont sans doute contribué à la réussite de votre expérience !

  2. Quoi ? Plus que trois articles de « retard » ? Mais ça se fait sur un pied, ça.
    Voyons voir le rural nippon (ni mauvais, ajoutait Coluche…).
    Fectivement, on change de latitude, là. On imagine tellement un Japon surpeuplé, une fourmilière, que de voir des espaces naturels paraît insolite. En essayant d’oublier le tarif, c’est vrai que vos conditions de vie et la satisfaction de votre gourmandise seraient volontiers contagieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *